La Tribune contribue à son recyclage avec EcoFolio en sensibilisant ses lecteurs au tri des papiers

21 Octobre 2010

Le quotidien économique La Tribune rejoint de manière volontaire le dispositif EcoFolio en devenant un acteur de la sensibilisation au tri des papiers.

Un engagement, simple et direct, qui s’appuie sur deux éléments :

  • Une annonce qui interpelle les lecteurs sur la seconde vie de leur quotidien. Elle paraîtra régulièrement dans les pages de la Tribune.
  • Un rappel quotidien de la consigne de tri des papiers.


« Nous sommes fiers de ce partenariat » a déclaré Valérie Descamps, PDG de la Tribune. « Il est essentiel qu’un journal sensibilise son lectorat au geste de tri. Nous contribuons de manière volontaire à EcoFolio à travers cet acte éco-citoyen et serons heureux d’être rejoints par d’autres titres. C’est en mutualisant nos efforts que nous serons le plus efficaces. »

« La Tribune est le premier journal à contribuer via EcoFolio au recyclage de ses papiers. Nous nous félicitons de cette initiative »
a déclaré Géraldine Poivert, directrice générale d’EcoFolio qui propose aux autres titres de la presse d’information de rejoindre l’initiative. « La presse d’information n’est pas assujettie à l’éco-contribution mais elle a un rôle essentiel à jouer dans le développement durable de la filière papiers en sensibilisant ses lecteurs au tri. D’autant que la bonne gestion du biomatériau papier assurera la pérennité du média papier. »

Aujourd’hui, il s’agit de faire prendre conscience de la pertinence du geste de tri et d’inciter le citoyen à passer à l’acte. 83% des Français estiment que les papiers sont les déchets les plus simples à trier mais moins d’un papier sur deux est aujourd’hui déposé dans un bac de recyclage !

Les papiers constituent un important gisement : ils représentent 14,5% de nos poubelles. Faciles à trier et à exploiter, leur taux de recyclage n’atteint pourtant que 40%. Les bénéfices du recyclage se vérifient sur le plan environnemental et économique. La production de papier recyclé par rapport à celle de papier vierge consomme jusqu’à trois fois moins d’eau et d’énergie et limite les émissions de CO2 de 30%. Au cours des derniers mois, deux usines ont été créées : l’une à Turkheim qui produit du papier journal, l’autre à Voreppe (Vertaris) qui commercialise des papiers à copier et des produits d’isolation.