La European Paper Week, tremplin du guide international de l'éco-conception

21 Décembre 2015

La semaine européenne du papier de Bruxelles permet aux parties prenantes de l'industrie papetière d'échanger autour de ses évolutions. L'édition 2015 a donné l'occasion à Ecofolio d'introduire un guide international de l'éco-conception, conçu en collaboration avec plusieurs grands acteurs du secteur.

Evènement annuel, la European Paper Week de CEPI (Confédération européenne des industries du papier) réunit plus de 400 représentants de l'industrie papetière, des institutions européennes et le grand public pour échanger autour de l’innovation et des progrès éco-responsables de la filière. Pour l’édition 2015, qui s’est tenue à Bruxelles du 17 au 19 novembre, Ecofolio était invité à y présenter un guide international de l’éco-conception des produits papiers auquel il participe dans le cadre de travaux menés pour le World Economic Forum. « Le document a été conçu en collaboration avec plusieurs grands acteurs du secteur pour le projet « Design and management for circularity, starting with paper », explique Jean-François Robert, Responsable des Activités et Relations Industrielles chez Ecofolio. Construit sur une base issue de l’expérience acquise par Ecofolio en matière d’économie circulaire des papiers, il se veut pédagogique et accessible. Son contenu parlera à tous quelle que soit sa situation géographique, économique et industrielle. »

Des recommandations pour les acteurs directs et indirects de la filière

Le guide se structure en tableaux de recommandations simples pour augmenter la durée de vie des papiers, à destination des acteurs directs (qui ont une action directe sur le produit papier) et indirects (qui fournissent des solutions d’actions aux acteurs directs) de la filière. Deux grandes catégories de recommandations sont présentées : eco-design et eco-management. « Les premières, s’adressant plutôt aux fabricants, imprimeurs, façonneurs, etc., portent sur les leviers d'éco-conception ; ce qu'il faut faire ou éviter de faire afin d'optimiser la durée de vie de la fibre et de la rendre plus facile à recycler. Les secondes s’adressant aux acteurs qui interviennent après l'utilisation des papiers, sont orientées vers des solutions d'éco-gestion de façon à limiter les pertes en termes de fibres : tri à la source, collecte, production de sortes papetières, etc. ». Le but est avant tout de poser de grands jalons pour permettre aux décideurs politiques et économiques de mettre en œuvre l'économie circulaire des papiers, lui permettant ainsi de prendre un essor mondial. C’est pour cela que le document sera remis lors de la prochaine réunion annuelle du World Economic Forum à Davos-Klosters. Rendez-vous donc à partir du 20 janvier pour découvrir son contenu !

Le projet Mainstream

« Design and Management for Circularity, starting with paper » fait partie du projet Mainstream, une initiative multi-secteurs lancée à Davos en 2012 et conduite par les dirigeants de grands groupes internationaux dans le but de développer l’innovation et généraliser l’adoption de l’économie circulaire. Piloté par la Fondation Ellen MacArthur et le cabinet McKinsey, Mainstream a identifié trois grandes thématiques autour desquelles s'organisent réflexions et projets : les plastiques, la traçabilité des matières et l'éco-design (prenant comme premier exemple le papier).

→ En savoir plus sur le projet Mainstream
→ En savoir plus sur le World Economic Forum