Avec EcoFolio, plus d’un papier sur deux contribue financièrement à son recyclage

3 Janvier 2011

Les émetteurs de papiers doivent déclarer leurs tonnages 2010 auprès de leur éco-organisme avant le 28 février 2011 et s’acquitter d’une éco-contribution fixée à 38 euros HT par tonne avant le 30 avril 2011.

Chaque émetteur de papiers doit soutenir le recyclage de ses supports, selon le principe de Responsabilité élargie du producteur. De nouvelles catégories de papiers ont rejoint le dispositif EcoFolio en 2010 créant ainsi de nouveaux soutiens financiers pour le recyclage. Il s’agit des papiers à copier, des enveloppes et des pochettes postales, de tous les envois de correspondance et tous les catalogues de vente.

« L’éco-contribution vise à la fois la prévention et la limitation des impacts sur l’environnement ainsi que la création de valeur »  a souligné Géraldine Poivert, directrice générale d’EcoFolio. « Plus de 100 millions d’euros ont déjà été versés aux collectivités en charge de la collecte sélective  des papiers, favorisant ainsi les progrès du recyclage

EcoFolio, qui compte aujourd’hui 11 000 adhérents, a travaillé en concertation avec tous les acteurs au cours de ces derniers mois afin d’assurer la meilleure information au sein de la filière papiers. Une notice explicative a été rédigée en partenariat avec les organisations professionnelles et les pouvoirs publics. Elle permet d’identifier les papiers concernés et son profil de déclarant.

Déclarer est simple et rapide car tout est réalisable en ligne sur l’espace dédié : chaque adhérent dispose d’une interface pour gérer son compte.  Un infocentre est également à leur disposition au 01 53 32 86 70 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30.

A défaut de contribution à EcoFolio, une taxe s’applique pour les émetteurs de papiers assujettis, qu’ils soient donneurs d’ordre de papiers imprimés ou metteurs sur le marché de papiers à copier, d’enveloppes ou de pochettes postales. Cette taxe générale sur les activités polluantes, est recouvrée par les Douanes.