EcoFolio donnera la priorité au recyclage des papiers pour son deuxième agrément (2013-2016)

25 Septembre 2012

EcoFolio, l'éco-organisme des papiers en France, salue la décision du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie de faire du recyclage des papiers une priorité de la politique déchets en France.

Après plus de 15 mois de négociations avec l'ensemble des parties prenantes, le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a annoncé un objectif ambitieux pour la filière française de la collecte et du recyclage des papiers. Alors que moins d'un papier sur deux est recyclé en France, l'objectif est désormais d'atteindre 60% dans les prochaines années. Les vieux papiers, qui se recyclent 5 fois, sont une ressource pour demain et une matière première secondaire écologique et économique.  

Les soutiens financiers apportés par EcoFolio au service public de gestion des déchets assuré par les collectivités territoriales progressent significativement en faveur du recyclage. Pour relever ce défi de l'économie circulaire et assurer la pérennité d'un média papier durable, les metteurs en marché ont fait un effort collectif majeur : une augmentation de 25% de l'éco-contribution entrera en vigueur dès le début de l'année 2013. EcoFolio souligne qu'il s'agit d'un signe fort des metteurs en marché pour la filière alors que le gisement de papiers consommés en France est en forte baisse (-20% depuis  2006). 

Pour recycler plus et mieux EcoFolio fait progresser le soutien unitaire par tonne de papiers (de 65 euros à 80 euros) et s'attachera tout particulièrement au gisement de papiers de bureaux collecté par le service public. En parallèle, l'aide dédiée à l'incinération et à l'enfouissement des vieux papiers sera progressivement diminuée. 

L'accent sera également porté sur la rationalisation de la filière afin que les vieux papiers deviennent une ressource écologique compétitive alternative au bois. Une aide financière spécifique de 10 millions d'euros sera consacrée à l'accompagnement au changement des collectivités locales devant progresser vers davantage de recyclage et au renforcement des actions de communication envers le grand public et les usagers. L'objectif sera aussi de rationaliser les schémas de tri et de collecte en partenariat avec les collectivités.  

EcoFolio rappelle que le recyclage sera également la priorité du barème amont acquitté par les adhérents. Les metteurs sur le marché seront incités, via un mécanisme de bonus-malus écologique, à mieux éco-concevoir leurs produits afin de faciliter le recyclage.  

Ce second agrément de 4 ans est une étape essentielle de la transition écologique de la filière. EcoFolio continuera d'agir aux côtés de ses partenaires et des pouvoirs publics pour faire progresser le geste de tri, rationaliser la filière et recycler davantage les vieux papiers.

Contact presse : Christine MARCO

www.ecofolio.fr