Circular Challenge, Datapole et collecte de demain

27 Février 2017

Le premier Circular Challenge Ecofolio a mis en avant de multiples projets susceptibles d’accélérer l’économie circulaire et le recyclage des papiers. Datapole, l’un des 5 finalistes, développe ainsi une solution adaptée aux nouveaux besoins organisationnels des collectivités locales en matière de rationalisation de la collecte sélective. Eclairage.

Le prix Ecofolio Circular Challenge est un concours de startups et PME conçu pour accélérer l’économie circulaire et le recyclage des papiers. Ce dispositif original de détection et de mise en avant de projets-pépites de l’innovation permet ainsi d’impacter positivement et durablement l’environnement et l’économie, au service de l’intérêt général.

Parmi les 5 finalistes de l’édition 2016 : Datapole. La jeune société spécialisée en analyse prédictive a été créée à partir du constat suivant : il existe de nombreux outils d’optimisation des prises de décisions opérationnelles, mais ils sont rarement employés dans le milieu de la gestion des déchets. « Pourtant, ces outils représentent un bon moyen d’accompagner les collectivités locales, qui ont une qualité de service à respecter, dans un contexte de grande variabilité de la consommation des usagers, explique Frédéric Gagnaire, fondateur de Datapole. Des solutions pour mieux piloter et évaluer la collecte au quotidien évitent de devoir surdimensionner les ressources. Avec pour bénéfice la réduction des coûts d’exploitation, l’efficacité du service rendu et une réduction de l’empreinte environnementale. »

Optimisation PREDIWASTE®

Première solution numérique conçue par Datapole, PREDIWASTE® apporte une vision fine de la volumétrie des déchets collectés, via récupération et intégration de l’ensemble des données issues des collectivités et des prestataires de services. « Les analyses logicielles permettent aux collectivités locales d’obtenir une vision précise de l’organisation optimale vers laquelle tendre, afin de préciser les appels d’offre et d’évaluer la qualité de réponse des soumissionnaires. Autre intérêt du système : faciliter les échanges avec les élus en mettant en exergue les avantages et inconvénients, notamment financiers, des dispositifs en place ou envisagés. »

 

S’ouvrir sur la ville durable

S’appuyer sur des données performantes assure une réduction substantielle des coûts. Les collectivités locales ont donc tout intérêt à s’emparer d’outils susceptibles d’exploiter ces données, désormais pléthoriques. Au-delà de la gestion des déchets, décliner les modèles à d’autres domaines (énergie, eau…) assure la transition vers une ville durable, réduisant au maximum ses dépenses en ressources naturelles, tout en répondant aux attentes citoyennes. « Bientôt, les collectivités auront à disposition des plateformes centrales, des tableaux de bord globaux, qui leur permettront de suivre et d’améliorer en temps réel tous les secteurs relevant de leurs compétences et de déployer efficacement de nouvelles organisations », se projette Frédéric Gagnaire.
L’avenir durable est en marche et Datapole l’accompagne avec sa technologie novatrice, capable de se décliner à tous les types de flux pour s’ouvrir sur l’habitat de demain. 

Plus d’informations sur le Circular Challenge et les finalistes