Calcul des tonnages émis : plus de simplicité !

25 Novembre 2015

Pour leur déclaration 2016, les adhérents Ecofolio pourront évaluer précisément les tonnages de papiers émis à travers un calcul surfacique (poids = grammage x surface totale), une alternative à la pesée des produits finis. Une flexibilité née d'une étude dédiée et de la volonté de l'éco-organisme de faciliter les processus de déclaration tout en conservant l'équité entre ses adhérents.

Question : pour identifier des poids à déclarer, suffit-il de calculer simplement le poids du papier utilisé, ou bien faut-il se baser sur les tonnages des produits finis en tenant compte des matières liées à la production du document (encre, colle, vernis, piqûre) ? « L'éco-contribution se calcule en fonction des tonnages de produits finis mis sur le marché », rappelle Julien Dubourg, responsable adhérents d’Ecofolio. Toutefois, Ecofolio a souhaité faciliter la déclaration annuelle en offrant la possibilité d'évaluer les tonnages par un calcul surfacique du papier vierge utilisé (grammage x surface totale), majoré de 1 %. Un taux de correction qui correspond au poids des matières rentrant dans la production du document.

1 % d'écart moyen entre feuille vierge et produit fini

La détermination du taux de majoration s'est appuyée sur une étude indépendante portant sur les principales catégories de papier d’Ecofolio : imprimés publicitaires, magazines de marque / publications d’entreprise, mailings et publipostages, catalogues de vente et courriers de gestion. Au total, plus de 300 ont été analysés, avec un minimum de 50 par catégorie, pour une moyenne des écarts entre poids surfacique et poids réel établie à 1 %.
« Concrètement, cette étude et ses conclusions permettent à Ecofolio de proposer à ses adhérents d'opter pour la méthode de détermination des tonnages de leur choix. Une évolution du dispositif profitable à tous, tant en matière de simplicité que d'équité », conclut Julien Dubourg.