Amiens Métropole : le choix du tri en apport volontaire

25 Novembre 2015

La communauté d'agglomération Amiens Métropole passe au tri des papiers en apport volontaire et lance pour l'occasion une grande campagne de sensibilisation citoyenne. Un projet ambitieux, accompagné par Ecofolio.

Janvier 2016 marquera l'entrée d'Amiens Métropole dans l'ère du tri sélectif des vieux papiers. Accompagnée par Ecofolio dans sa démarche durable, la collectivité lance en effet un vaste programme d'équipement de bornes de tri sur les 33 communes de son territoire. Une évolution des pratiques motivée par un constat récurrent : le modèle d’apport volontaire se montre efficace et rentable en permettant de disposer de papiers d’une meilleure qualité tout en optimisant les coûts de collecte. « Notre partenariat avec Ecofolio constitue une réelle opportunité pour le déploiement du Plan Déchets d’Amiens Métropole. La mise en œuvre du tri des papiers sur un schéma d’apport volontaire de proximité est aujourd’hui une nécessité. Nous avons fait ce choix sur des critères tout autant écologiques qu’économiques. C’est en effet une solution rentable pour la collectivité et efficace pour favoriser l’économie circulaire sur notre territoire», confirme Alain Gest, président d’Amiens Métropole.

L'objectif ? Atteindre en un an un taux de recyclage de 22 kg/hab/an (moyenne nationale), au fil d'un déploiement progressif des bornes, en fonction de différents critères (densité de l’habitat, contraintes techniques) et en intégrant des phases de test et d’ajustement.

Sensibiliser pour mieux trier

Pour informer les habitants et les mobiliser autour de ce nouveau geste de tri, Amiens Métropole et Ecofolio lancent une grande campagne de proximité autour de la consigne nationale : « Tous les papiers se recyclent alors trions-les tous ! » Cette campagne mobilisera tous les acteurs du territoire et couvrira l’ensemble des communes. Elle comportera de l’affichage ciblé, des actions de communication en porte-à-porte et des événements de proximité à forte visibilité. «Ecofolio accompagne autant Amiens Métropole dans sa communication auprès des citoyens que dans ses investissements, car nous avons la conviction que la mise en place d’un système de tri performant est indissociable d’actions de proximité, au plus près des habitants, pour les informer et faciliter ce nouveau geste de tri », explique Géraldine Poivert, Directrice générale d’Ecofolio.

Les papiers : une ressource créatrice de valeur locale

En triant leurs vieux papiers, les collectivités en font une nouvelle matière première, à même de soutenir l'industrie et les emplois locaux dans les domaines de la collecte, de l’imprimerie, etc. 90 000 personnes travaillent ainsi en France dans la filière papier et recyclage, en constante progression (+ 36 % d'emplois en 10 ans), malgré les crises. Une dynamique économique dont bénéficiera Amiens Métropole, qui renforce également son engagement environnemental, le geste de tri et de production de papier recyclé permettant de préserver les ressources naturelles et de consommer moins d'énergie.