Comment ça marche ?

Tous les papiers triés sont recyclés. Grâce à un procédé simple, il est possible de récupérer les fibres qui composent le papier pour en faire une nouvelle matière première. Elle peut à son tour redevenir du papier ou d’autres produits comme des produits d’hygiène, des cartons d’emballage ou des matériaux d'isolation.

Comment recycler du papier ?

Le processus est simple. Enfant, nous l'avons tous expérimenté ! Quelques vieux papiers immergés dans de l'eau savonneuse sont nettoyés de l'encre et autres résidus. Puis nous avons égoutté, tamisé, compressé et séché la pâte obtenue pour fabriquer une nouvelle feuille, prête à recevoir un nouveau dessin. Les entreprises de recyclage ne font pas autre chose ! Sauf que c'est à très grande échelle et de manière beaucoup plus précise ! Ainsi, de la pâte liquide obtenue en ajoutant de l'eau, il est possible de retirer tous les éléments qui ne sont pas de la fibre de papier comme les agrafes, les plastiques, les spirales. Certains sont réorientés vers d'autres filières et ceux qui ne peuvent être recyclés sont éliminés. Ensuite on retire l’encre. On obtient alors une nouvelle matière première. Tamisée, écrasée par de très gros rouleaux puis séchée, elle redevient alors du papier. Seule différence notable avec le procédé artisanal, ce papier recyclé, a des caractéristiques très proches du papier issus de pâte vierge. 

Cycle de vie du papier

Est-ce que certains papiers se recyclent mieux que d’autres ?

Dans l’absolu, tous les papiers se recyclent. En revanche, la qualité et la pureté du papier recyclé dépendent des papiers triés. Pour augmenter la recyclabilité des papiers, il faut les éco-concevoir. C’est-à-dire les produire en s’assurant que les produits que l’on ajoute peuvent être facilement éliminés lors du processus de recyclage. Avec, par exemple des encres qui se séparent facilement des fibres ou des colles qui encrassent moins les machines de recyclage.